P809Corrélation entre la glycémie à jeun et glycémie 2 heures après HGPO versus l’HbA1c dans le diagnostic de la dysglycémie chez une population à haut risque
Review articleOpen access
Abstract:

IntroductionQuand on évoque la prévalence du diabète à l’échelle planétaire on peut parler d’épidémie mondiale voire de pandémie. Sa prévalence ne cesse d’augmenter et la détection des sujets à risque de développer cette maladie reste une préoccupation importante.But de l’étudeAnalyser la corrélation entre la glycémie T0 et la glycémie T2 h après HGPO versus l’HbA1c dans le diagnostic de la dysglycémie sur un échantillon de population algéroise à haut risque de diabète.Matériel et méthodesCinq cent patients (345 femmes, 155 hommes) âgés de ≥ 40 ans consultants au niveau des structures de soins primaires, volontaires, mais à haut risque de diabète, sont soumis à un questionnaire, puis au dépistage par la réalisation d’une hyperglycémie provoquée par voie orale (HGPO), une HbA1c (méthode HPLC TOSOH G8), une FNS, et un examen ophtalmologique (fond d’œil).RésultatsLa moyenne de la GT0 : 0,9 (0,1) g/L dans la tolérance glucosée normale (TGN), 1 (0,1) g/L (prédiabète), 1,4 (0,4) g/L (DT2).La moyenne GT2H = 1,1 (0,2) g/L (TGN), 6 (0,2) g/L (prédiabète), 2,4 (0,7) g/L (DT2).La moyenne de l’HbA1c : 5 (0,5) % (TGN), 5,9 (0,5) % prédiabète, 7,2 (1,4) % (DT2).Il existe une excellente corrélation r = 0,77, IC95 % [0,73–0,8] entre la glycémie à jeun et l’HbA1c avec un (p < 0,0001).Il existe également une bonne corrélation r = 0,65, IC95 % [0,6–0,7] entre la glycémie à la 2 h après HGPO et l’HbA1c avec un (p < 0,0001).

Request full text

References (0)

Cited By (0)

No reference data.
No citation data.
Advertisement
Join Copernicus Academic and get access to over 12 million papers authored by 7+ million academics.
Join for free!