Revue GénéralePhysiopathologie des infections à Salmonelles*
Review articleOpen access
Abstract:

RésuméLa physiopathologie des infections à Salmonelles est difficile à cerner en raison du grand nombre de sérotypes, de leur virulence variable, et du grand nombre d'espèces animales réceptives. Les principaux stades de l'infection par voie orale sont envisagés : pénétration intestinale, dissémination dans l'organisme à partir des formations lymphoïdes intestinales, rôle des macrophages et de la multiplication intra-cellulaire des Salmonelles, rôle de l'endotoxine dans les fièvres typhoïdes humaines ; celles-ci représentent un modèle unique, très différent des manifestations obtenues après injection intra-veineuse d'endotoxine chez l'animal.Les relations hôte-parasite à l'échelon cellulaire et les interactions des Salmonelles avec les phagocytes font de celles-ci des bactéries complexes, d'abord et surtout parasites intra-cellulaires facultatives, où l'immunité cellulaire et le couple lymphocyte T-macrophage est primordial. Mais elles se comportent aussi comme des parasites extra-cellulaires obligatoires, avec une destruction rapide par les polynucléaires et une ingestion dépendante de facteurs humoraux, complément, anticorps opsonisants spécifiques ; ceux-ci apparaissent au décours des fièvres typhoïdes. Ces données générales sont appliquées aux principaux types d'infections cliniques observées chez l'homme.

Request full text

References (0)

Cited By (0)

No reference data.
No citation data.
Advertisement
Join Copernicus Academic and get access to over 12 million papers authored by 7+ million academics.
Join for free!