Les activités corticales propagées étudiées dans le cadre de l'organisation du rythme alpha chez l'hommePropagated cortical activities studied within the framework of alpharhythm organisation in manFortgeleitete kortikale Aktivitäten — Untersuchungen im Zusammenhang mit der räumlichen Organisation des menschlichen Alpharhythmus
Review articleOpen access
Abstract:

RésuméL'étude des phénomènes propagés sur la surface du scalp dans le cadre du rythme alpha chez l'homme conduit aux conclusions suivantes :o1.Le rythme alpha se présente souvent comme une activité propagée venant des régions temporo-pariétales et gagnant les régions occipitales.2.L'existence d'un phénomène de propagation est lié à une bonne synchronisation des activités corticales.3.La topographic de ces phénomènes propagés, d'une part, et leurs relations interhémisphériques, d'autre part, s'accordent mal avec l'hypothèse d'une propagation de « surface . Les données obtenues au niveau du scalp suggèrent plutôt une propagation apparente : le déphasage de domaines corticaux voisins serait provoqué par l'arrivée de volées rythmiques afférentes, elles-mêmes déphasées.4.Si cette conclusion recevait une confirmation ultérieure, ce phénomène propagé devrait être considéré comme le reflet — décalé dans le temps — d'un processus analogue intéressant les structures thalamiques et la synchronisation de ces structures apparaîtrait bien comme un processus dynamique comme l'a montré Verzeano chez le singe vigile (1972).5.Le caractère stéréotypé, tant au niveau inter- que intra-individuel, de la propagation sur le scalp, suggère que celle-ci a les mêmes caractéristiques dans les structures thalamiques.

Request full text

References (0)

Cited By (0)

No reference data.
No citation data.
Advertisement
Join Copernicus Academic and get access to over 12 million papers authored by 7+ million academics.
Join for free!